Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS

23 Octobre 2015 , Rédigé par PANSE Publié dans #ASTERIX ET CIE

Seuls ceux qui reviennent de la planète MARS ignorent que le 22 octobre 2015 sortait le 36ème opus des aventures d'ASTERIX (et d'OBELIX).

Tous les médias l'annonçaient depuis un moment.

Tous les fans l'attendaient avec impatience et aussi un peu d'inquiétude.

Donc, il est sorti et bien sur il est depuis hier dans ma bibliotèque.

Alors la question est: Comment est il?

Je vais essayer de donner mon avis en précisant plusieurs points.

- Je ne suis pas critique professionnel 

- Je ne suis pas objectif. J'aime ASTERIX jusque dans ces défauts

LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS

Alors que penser de ce nouvel album?

D'abord les points faibles (ça ira vite).

Dommage qu'ASTERIX ait un role effacé (juste escorte du druide) alors que de nouveaux persos sont au premier plan

Et aussi... C'est tout !

Sinon bravo à Jean Yves FERRI et Didier CONRAD.

Ils ont su trouver la patte d'Albert UDERZO et rester fidèle à l'esprit de René GOSCINNY

Rien à voir avec le FERRI de "DE GAULLE A LA PLAGE" (un régal que je conseille de lire) 

 

LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS

ou avec le CONRAD des "INNOMABLES" ou de "COTTON KID" (A lire aussi, prenez des notes, NOEL approche).

 

LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS
LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS

Après un premier essai réussi avec "Les Pictes", j'ai noté une plus grande maitrise des persos, du rythme..

L'histoire elle même est plaisante à lire, en phase avec une actualité quotidienne.

Sans rien dévoiler on trouve des personnages inspiré de Jacques SEGUELA (avec un cadran solaire en or au poignet, il a donc réussi sa vie), Julian ASSANGE, créateur de WIKILEAKS (pourquoi ne pas l'avoir appelé WIKILIX?), un romain ressemblant à Jean RENO (de loin certes mais sa version crayonnée rend mieux que la définitive de l'album).

On retrouve aussi les habitants du village (et les habitantes), des romains, des pirates, IDEFIX (un peu délaissé dans l'album précédent), les pirates, des jeux de mots.

On retrouve même un hommage à FALBALA à la fin de l'album

Où situer cet album au sein de la série?

Peut être pas le meilleur (mais les tout premiers ne sont exceptionnels que parce qu'ils posent les bases des aventures)

Pas le pire non plus. UDERZO lui même a fait pire (face à l'album anniversaire, même le décrié "LE CIEL LUI TOMBE SUR LA TETE" fait figure de chef d'oeuvre)

Mais j'ai prévenu, je ne suis pas objectif, j'aime ASTERIX et j'aime (presque tous les albums)

J'ai pris plaisir à lire et déjà relire "LE PAPYRUS DE CESAR"

Mes seules déceptions sont dues à des pronostics erronnés:

Après avoir vu la 1ère planche du village dévoilée, j'ai pensé à ASTERIX ET LES NORMANDS et je me suis plu à rêver au retour de GOUDURIX (ce sera pour une autre fois, si jamais Jean Yves FERRY me faisait l'honneur de me lire)

LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS
LE PAPYRUS DE CESAR: 1ères IMPRESSIONS

Je pensais jusqu'alors que le papyrus étant utilisé par les égyptiens, on verrait CLEOPATRE...

J'ai aussi remarqué sur le plan graphique, que les rayures bleues des braies d'OBELIX étaient plus larges...Nouvelle mode? En tout cas ça lui va bien

Pour conclure, j'oserai dire que si les romains ont abandonné leur support de communication, cet histoire de papyrus mérite de rester graver dans le marbre.

Pour résumer; J'ai aimé cet album, je crois que mes prochaines relectures vont me le faire adorer....

Et vivement le 37ème volume de la collection

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 22/11/2015 18:32

Certes les premiers n'étaient pas top top, mais peut-on comparer? Goscinny et Uderzo étaient maîtres de leurs personnages, puisqu'ils en étaient les créateurs, ce qui n'est pas le cas des nouveaux auteurs, qui semblent marcher sur des œufs: soit ils font comme avant, et on va parler de déjà vu, soit ils proposent quelque chose de différent, et cela risque de passer pour du "blasphème". Cela n'a donc plus tellement de sens. Surtout que le talent des nouveaux auteurs, s'il est bien là, reste assez limité, contrairement à Uderzo et surtout Goscinny, qui étaient dans leur genre de réels génies.

PANSE 23/11/2015 16:23

René GOSCINNY et Albert UDERZO étaient (Albert l'est toujours) des génies bien sur, des légendes aussi. Mais ils ont su prendre le temps de s'imposer. Pour leur successeurs, laissons le temps au temps. On verra s'ils arrivent à relever le défi. D'autres l'ont fait pour certaines séries avec plus ou moins de bonheur

Nicolas 21/11/2015 18:59

Tu le dis toi-même: Astérix et Idéfix sont délaissés dans cet épisode. C'est quand même embêtant, surtout pour Astérix! J'ai été pour ma part assez déçu de ce nouvel épisode un peu mou, aux gags plus qu'inégaux, et aux références trop nombreuses à l’informatique. Dommage.

Nicolas 23/11/2015 21:05

J'y crois moyen, mais sait-on jamais, il paraît que les miracles existent ;)

PANSE 22/11/2015 11:35

Merci de ton commentaire
Espérons que le duo FERRI/CONRAD retrouvera un rythme "Astérixien". Je suis confiant, après tout les 1ers albums signés GOSCINNY/UDERZO sont eux aussi un peu "légers". Le temps et l'expérience jouent toujours un role important.