Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

SEULS

25 Février 2016 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUPS DE COEUR

Il y a d'abord Yvan, 9 ans, l'artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l'ours au grand cœur.

SEULS
SEULS
SEULS
SEULS
SEULS

Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s'est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller... SEULS !

SEULS

Mais sont-ils vraiment SEULS ? Des peluches désarticulées ou sauvagement attachées avec des barbelés sont découvertes. De mystérieux cliquetis se font entendre. Une silhouette brillant d'étranges éclats apparaît furtivement à une fenêtre.

 

SEULS

Après avoir constaté que leur cité, quoique complètement désertée, était encore remplie de dangers, Dodji, Leïla, Camille, Yvan et Terry ont quitté la ville à bord d’un vieux bus à impériale. Poursuivis par une meute de chiens errants, ils trouvent refuge dans un ancien parc d’attractions où vivent des dizaines d’enfants de leur âge, qui les accueillent chaleureusement.

Mais à la tête de ce clan, il y a Saul : un obsédé de la loi du plus fort, admirateur éperdu du IIIe Reich, qui a décidé de reconstituer une mini-société basée sur des lois très autoritaires et très machistes. Et pour asseoir sa légitimité de chef, Saul n’hésite pas à rappeler son exploit : il est le seul à avoir osé traverser le gigantesque aquarium où nage un énorme requin blanc !

Pour les rebelles que sont Dodji et Leïla, les choses vont très vite se gâter et la vie paradisiaque tourner au cauchemar

SEULS

Pour les rebelles que sont Dodji et Leïla, les choses vont très vite se gâter et la vie paradisiaque tourner au cauchemar...

Mais très vite, on se rend compte que le but est de savoir ce qui a pu pousser les enfants de chaque camp à errer dans un monde sans adulte.

On en a très vite une idée et les auteurs la livrent assez (trop) rapidement.

Malgré tout la sage rebondit, se poursuit de fausses pistes en rebondissements.

Le plus surprenant dans cette saga est que "SEULS" est prépublé dans le "Journal de SPIROU", magazine classique et destiné avant tout aux enfants ou (très) jeunes ados alors que les thèmes abordés sont assez durs. On y voit clairement les jeunes personnages mourir.

On se demande même si cette série n'aurait pas , à quelques exceptions près, avoir des personnages plus agés.

En tout cas, "SEULS" a su séduire un lectorat adulte.

C'est à ce titre une série qui plait à tous et surtout, à mon avis, une expérience de proposer une BD sans masque (ou si peu) préfigurant les jeunes lecteurs à découvrir plus tard des BD plus ambitieuses et axé sur les grands ados et les adultes.

A ce titre j'ose la qualifier de BD intelligente et iniatique

Je n'en dévoilerai pas plus ici, laissant à ceux qui ne connaissent pas de découvrir

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article