Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

LUCKY LUKE 11ème partie: RAN TAN PLAN

5 Février 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

RAN TAN PLAN est considéré comme l'animal le plus bête de l'Ouest (surtout par JOLLY JUMPER, le cheval de LUCKY LUKE).

Sa race est un mélange de berger allemand et de lévrier (??!!!).

 

 

Dans la version britannique, il s'appelle RIN-TIN-CAN (en référence au personnage dont il est inspiré, Rintintin, et à "tin can" qui signifie "boîte de conserve").

 

 

Il existe des orthographes différentes pour son nom: La 1ère fois qu'il est nommé c'est sous le nom de RAN-TAN-PLAN. Lors de sa 2ème apparition le nom RAN-TAN-PLAN des 1ères bulles devient RAN TAN PLAN

Enfin pour le titre de la série dont il est le héros à partir de 1987 les éditions LUCKY COMICS optent pour RANTANPLAN;

Pour cet article, je garderai le nom sous la forme RAN TAN PLAN (la plus souvent utilisée par son créateur René GOSCINNY). Ce qui ne change rien mais évitera les discussions sur l'appellation du personnage

RAN TAN PLAN, apparait dans la première planche de "Sur la Piste des DALTON".

Il est comme le souhaitait ses auteurs, le contre pied de RIN TIN TIN, le chien le plus intelligent du monde héros de films et de séries. RAN TAN PLAN est même plus stupide que son ombre.

 

 

Il appartient à l'administration pénitentiaire, et a pour maître, le gardien PAVLOV (en référence à Ivan PAVLOV et son fameux réflexe).

Dès sa première apparition, il dort à poings (pattes?) fermés devant le pénitencier qu'il est censé surveiller. Selon les gardes, il est "vif, brave, instinctif, courageux...mais n'a encore jamais eu l'occasion de le prouver".

 

Une autre de ses caractéristiques consiste à calculer la distance pour sauter dans les bras d'un personnage. Ses tentatives se soldent inlassablement par des échecs. Cela a pour effet de lui faire dire : « zut, trop court », ou bien « zut, trop long ».

 

 

Quand les DALTON s'évadent, il ne sent rien à cause d'un rhume des foins. Lancé à leur poursuite, il oublie sa mission dès qu'on lui lance un os.

Quand il retrouve les évadés, ce sera alors toujours par hasard.

Froussard, il se réfugie dans les jambes de LUCKY LUKE au moindre danger.

Corrompu de la babine, mauvais chasseur,

nageur médiocre,

 

 

toujours à coté de la plaque, il est aussi piètre physionomiste (dans l'album "Les DALTON se rachètent", il passe l'histoire à se souvenir de ce cow-boy au chapeau blanc et chemise jaune avant de reconnaitre...Jerry SPRING.

 

 

L'idiotie de RAN TAN PLAN est telle, qu'il peut chercher des heures à manger, à boire ou n'importe quoi demandé par Lucky Luke alors que l'objet tant recherché est pratiquement sous son nez.

 

 

En revanche, et paradoxalement, RAN TAN PLAN comprend et obéit aux ordres de MA DALTON même quand celle-ci n'est plus à proximité, ce qui rend la situation très comique et laisse souvent perplexe LUCKY LUKE (notamment dans "Les DALTON en Cavale"), car MA lui donne l'ordre de se coucher en criant « Couché ! » et RAN TAN PLAN s'exécute en disant : « Quand MA DALTON parle, les chiens écoutent. » Alors, il se couche par terre, et ne bouge plus,

 

 

et se laisse emmener par LUCKY LUKE, chez le docteur car il ne lui paraît pas en forme, et RAN TAN PLAN continue de rester couché.

 

 

Il a aussi une peur bleue du chat de Ma Dalton.

Dans "La Guérison des Dalton", après avoir assisté aux séances de thérapie que suivent les Dalton, il bénéficie brièvement d'une « crise d'intelligence » qui lui permet de venir en aide à LUCKY LUKE en trouvant la clef des menottes qui l'entravent.

 

 

Mais cet exercice est épuisant et sans lendemain

 

 

C'est sa candeur qui lui vaut outre les moqueries, une certaine affection de la part d'Averell DALTON heureux de trouver en lui un frère de bêtise et de gloutonnerie, bien que RAN TAN PLAN pense, à différentes reprises, qu'Averell est son père, son frère, etc.

 

 

 

Mais ce sont aussi et surtout des lecteurs qui lui vouent un profonde tendresse. Pour eux, il est le clown de la série, celui que l'on attend comme on attend l'Auguste du cirque et qui pousseront les auteurs à avoir le plaisir d'en faire un héros récurrent qui, honneur suprême, aura en 1973, un album à son nom: "L'Héritage de RAN TAN PLAN".

 

 

RAN TAN PLAN, véritable star à part entière sera aussi présent dans les films et séries télévisées et sera la vedette de la série annexe "RAN TAN PLAN" où il s'émancipera de LUCKY LUKE et consorts

 

 

RAN TAN PLAN? La preuve qu'un idiot peut faire un grande carrière!!!

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article