Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

24 Mai 2015 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUPS DE COEUR

C'est en 1957 que les lecteurs du journal "TINTIN" découvrent un courte histoire en 4 planches sous le titre "La 24ème Heure". 4 autres histoires  du même format suivront afin de tester l'accueil du public.

Dans la 1ère histoire on découvre une famille de constructeurs automobiles dont les 2 fils sont pilotes.

Axée sur les débuts du cadet au 24 H du MANS, l'histoire reconte les mésaventures de ce jeune pilote inconnu ( tant pour les spectateurs des 24 H que pour les lecteurs de TINTIN) nommé Michel VAILLANT

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Le test étant réussi, le feu vert est donné à Jean GRATON, l'auteur, pour la réalisation de la première aventure à suivre.

Le premier album "Le Grand Défi" parait en 1959.

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Si une saga consacrée au sport automobile semble à l'époque un "grand défi", Michel VAILLANT saura le relever.

Rapidement, Jean GRATON abandonne ses autres réalisations et se fait assister par son épouse puis par une équipe regroupée sous le nom de Studio GRATON.

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Le secret de Jean GRATON est d'avoir imaginé toute une galerie de personnage: Le clan VAILLANT (Henri, le père, Elisabeth la mère, Jean Pierre et Michel les fils auxquels s'ajouteront Agnès épouse de Jean Pierre et leur fils Jean Michel et Françoise, épouse de Michel et leur fils Patrick), Le pilote américain Steve WARSON qui deviendra l'ami, l'équipier et aussi le rival de Michel VAILLANT (il apparait dès le 1er album), 

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Le Leader puis sa fille RUTH adversaires N°1 de la famille VAILLANT

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

, les méchants récurrents Bob CRAMER et HAWKINS, etc...

Bob CRAMER et Dan HAWKINS, la tête de l'emploi
Bob CRAMER et Dan HAWKINS, la tête de l'emploi

Bob CRAMER et Dan HAWKINS, la tête de l'emploi

Mais la série emmène aussi les lecteurs sur les circuits mythiques: LE MANS, MONACO, INDIANAPOLIS, SPA ainsi que dans les plus grands rallyes et autres épreuves

Le réalisme vient de l'habitude de Jean GRATON et son équipe de se rendre en personne sur les circuits

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Michel VAILLANT sera publié dans "TINTIN" jusqu'en 1976 mais l'aventure continue chez d'autres éditeurs avec le même succès pour compter 70 albums (+ plusieurs "hors série")

En 1994 le 3ème fils de Jean GRATON devient le scénariste et en 2007 Jean GRATON "raccroche" et laisse les commandes à Philippe qui met fin au Studio GRATON.

 

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Pour développer de nouvelles idées, il fait appel au scénariste Denis LAPIERE et aux dessinateurs Marc BOURGNE et Benjamin BENETEAU et en novembe 2012 sort le 1er opus de la "nouvelle saison" de Michel VAILLANT intitulé...."Au Nom du Fils"

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Au fil des aventures de Michel VAILLANT on peut ainsi croiser des pilotes de fiction et de plus en plus de pilotes réels.

Jacky ICKX, 6 fois vainqueurs des 24H du MANS (les vrais) pilotera même pour l'équipe VAILLANTE aux cotés de Michel et Steve (dans la BD)

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Certains pilotes avoueront même devoir leur vocation à la lecture de Michel VAILLANT (Alain PROST entre autres)

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

La série a fait l'objet d'une adaptation télévisée (avec Henri GRANDSIRE, champion de France F3 dans le role de Michel VAILLANT), d'une série animée japonaise produite par la 5 (de médiocre qualité selon moi) et d'un film  de Pascal COUVELAYRE lui même adapté en album

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Si dès la 1ère histoire courte un spectateur prédit à la fin "ce galopin finira champion du monde" en 1957,

il faudra attendre 1974 pour voir la prophétie se réaliser

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Au fil des albums et des années l'inusable Michel VAILLANT à bati un palmarès inégalable en sport auto:

 5 fois champion de monde des conducteurs de F1 (l'égal de FANGIO, juste battu par SCHUMACHER)

34 victoires en Grand Prix

5 victoires au 24 H du MANS

2 victoires au 500 miles d'INDIANAPOLIS

Vainqueur de PARIS DAKAR, du Ralye de MONTE CARLO

Michel VAILLANT s'est aussi illustré dans d'autres disciplines: la moto (Trial, moto cross, vitesse) , en courses de Poids Lourds et en motonautisme (1 victoire au GP de BREST Offshore)

Qui dit mieux???

Que dire sinon de la série fleuve?

Bien sur les défauts sont présents: un personnage un peu falot, moraliste (mais n'oublions pas la BD à sa création), un graphisme des personnages un peu "figé", des histoires souvent simplistes (surtout les aventures hors des courses)

Alors pourquoi et comment s'y attacher?

 

 

 

OFF SHORE, CAMIONS, MOTO tout est bon pour courir
OFF SHORE, CAMIONS, MOTO tout est bon pour courir
OFF SHORE, CAMIONS, MOTO tout est bon pour courir

OFF SHORE, CAMIONS, MOTO tout est bon pour courir

D'abord pour le graphisme des voitures, des circuits, des courses. La 1ère caméra embarquée sur un tout complet (aujourd'hui banale à la télévision) est apparue en 1974 à bord d'une VAILLANTE

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Le plaisir de suivre l'évolution des voitures de courses, de l'environnement, des mesures de sécurité, etc

Si les 24 heures du mans et les voitures ont évoluées depuis 1957...
Si les 24 heures du mans et les voitures ont évoluées depuis 1957...

Si les 24 heures du mans et les voitures ont évoluées depuis 1957...

...la sécurité aussi
...la sécurité aussi
...la sécurité aussi

...la sécurité aussi

Personnellement je suis né en 1957, j'ai emprunté à la bibliothèque mon 1er Michel VAILLANT ("le 13 est au départ", je m'en souviens) à l'age de 8 ans (donc 1965) et je suis devenu un afficinado du vrai sport automobile en 1970...peut être et surement grace à Michel VAILLANT

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE

Je juge certains albums sans grande qualité (Je l'avoue), un grande partie sont pour moi les BD à découvrir, et enfin d'autres sont des "incontournables" qu'on se doit de posséder (Je les ai tous)

UN CHAMPION AU PALMARES INIMITABLE
Lire la suite