Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

COUPS DE RETRO N°1: LES PREPUBLICATIONS

22 Novembre 2008 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUP DE RETRO

Si aujourd'hui, la BD se vend surtout e FRANCE sous forme d'albums, longtemps la popularité des héros n'a pu exister autrement que par la parution dans des revues qu'on appelait pas encore "revues de Bande Dessinées" mais "Illustrés".

La vente d'albums ne venait qu'après la publication dans ces revues, et le système de prépublication permettait à l'éditeur de réduire les couts (déjà amortis en partie dans la parution périodique) et le risque (seuls les séries appréciées sont éditées en albums)

Par exemple, ASTERIX, le champion des ventes a été publié dans PILOTE dès 1959 et le 1er album est paru en 1961

TINTIN, a été publié dès 1929 dans le "PETIT VINGTIEME" mais le 1er épisode n'a été que tardivement publié sous forme d'album.

La prépublication permettait pour le lecteur de découvrir de les héros, les aventures.

Des astuces permettaient de fidéliser le lecteur. Ainsi la dernière case de la semaine devait laisser le jeune lecteur (la B.D s'adressait le plus souvent à des enfants) dans l'attente de la suite.

C'est ainsi que Jean GRATON laissa ses lecteurs durant une semaine dans l'angoisse avant de pouvoir découvrir l'identité du "PILOTE SANS VISAGE". Dans la dernière case, l'adversaire de MICHEL VAILLANT commence à retirer sons casque et...A suivre!

Cette astuce a perdu de sa force dans les parution ultérieures en albums, la dernière case de la planche de droite de la revue devenant la dernière case de gauche de l'album.

Toutefois, il arrive que le suspense se poursuive de la même façon dans les albums pour pousser le lecteur à tourner la page...

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article