Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

COUP DE RETRO N°5: Les journaux (4): TINTIN

16 Décembre 2008 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUP DE RETRO

TINTIN constitue un cas à part dans mes souvenirs.

Lecteur des aventures de TINTIN comme beaucoup, j’ai toujours préféré ses rivaux

Et même si certaines j’adore certaines séries parues dans Le Journal TINTIN, je n’ai jamais été attiré par l’hebdo

Tintin, à une époque appelé Le Journal de Tintin, et Kuifje dans la version néerlandaise, était un magazine hebdomadaire de bande dessinée réaliste de la seconde moitié du XXe siècle. Sous-titré Le journal des jeunes de 7 à 77 ans puis Le super journal des jeunes de 7 à 77 ans, il a publié des séries légendaires comme Blake et Mortimer, Alix, Michel Vaillant, Ric Hochet et, bien sûr, Les Aventures de Tintin et Milou.


 

La première publication eut lieu en 1946 (pour l'édition belge, en 1948 pour l'édition française) et le magazine cessa définitivement de paraître en 1993.

L'idée de publier ce magazine vint, à l'origine, d'une rencontre entre Hergé et Raymond Leblanc, et c'est Leblanc qui fonda une maison d'édition qui se chargea de la publication du périodique : les Éditions du Lombard à Bruxelles.

Une exception notable fut André Franquin. En 1955, l'artiste le plus populaire de Spirou rejoignit Tintin après une dispute avec son éditeur Dupuis. La dispute fut vite résolue, mais Franquin avait déjà signé avec Tintin pour cinq ans. C'est pourquoi il créa Modeste et Pompon pour Tintin, alors qu'il poursuivait d'autres séries chez Spirou. Il quitta Tintin après ses obligations contractuelles, laissant  Modeste et Pompon aux mains d’autres dessinateurs comme entre autres Dino ATTANASIO …

Les principales séries publiées sont bien sur TINTIN et MILOU, Michel VAILLANT, Chick BILL, OUMPAH PAH (de GOSCINNY et UDERZO) , ALIX, Signor SPAGHETTI, MODESTE et POMPON, CUBITUS, Olivier RAMEAU, COMANCHE, Bruno BRAZIL, JUGURTHA, ARIA et tant d’autres…

Je n’ai jamais été abonné ni n’ait acheté régulièrement TINTIN, mais j’étais abonné à JUNIOR, une revue hebdomadaire plus « populaire » reprenant la parution du Journal de TINTIN en y ajoutant quelques planches d’artistes flamands. C’est ainsi que j’ai pu découvrir Willy VANDERSTEEN tout en appréciant les auteurs « classiques » du TINTIN officiel.

Depuis j’ai pu me procurer dans des vide greniers quelques exemplaires d’anciens TINTIN et je possède aussi des recueils TINTIN SELECTION, la version poche destinée à concurrencer le SUPER POCKET PILOTE.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article