Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

COUP DE RETRO N°6: Les journaux (5): PILOTE

30 Décembre 2008 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUP DE RETRO

L'idée de Pilote est née vers la fin 1958 quand six hommes de presse et de bandes dessinées ont l'idée de créer un journal périodique pour jeunes. Ces hommes Jean-Michel Charlier, Albert Uderzo, René Goscinny, Raymond Joly, François Clauteaux et Jean Hébrard ont pour idée de créer une sorte de « Paris-Match pour jeune » où même si la bande-dessinée jouera un rôle important elle ne représentera pas l'intégralité du journal où elle côtoiera les grands sujets d'actualité.


 


Pourtant, 50 ans après on peut se poser la question : Et si cela n’avait pas simplement abouti à créer le meilleur journal de Bande Dessinée du Monde ?

 

René GOSCINNY a été l’âme des 764 numéros de l’hebdomadaire de sa création le 29 octobre 1959 avant de passer la main (en douceur) lors du passage au Mensuel en 1974.

 

Les séries publiées dans PILOTE ont de quoi donner le tournis :

ASTERIX, ACHILLE TALON, BLUEBERRY, PHILEMON, LUCKY LUKE, TANGUY ET LAVERDURE (les chevaliers du ciel), Le Petit NICOLAS, BARBE ROUGE (Le démon des CARAIBES), VALERIAN …pour les séries classiques

CABU et son GRAND DUDUCHE, REISER transfuges de HARA KIRI,

LONE SLOANE (DRUILLET), Les DINGODOSSIERS puis La RUBRIQUE A BRAC de GOTLIB, TARDI, MANDRYKA, FOREST, BRETECHER, F’MURR mais aussi MOEBIUS (qui collaborait depuis 1963 sous son nom : GIRAUD et avait donné naissance à  BLUEBERRY), tous ces auteurs préfigurant la BD « adulte »

Mais aussi Patrice LECOMTE (réalisateur des Bronzés), LAUZIER et Terry GILLIAM (Membre des MONTHY PYTHON) qui passèrent par la B.D (et PILOTE) avant de s’illustrer au cinéma.

 

PILOTE fut avant tout un état d’esprit, devenant un journal au style et à l’humour incomparable (un MAD à la française) qui inspirera Alain CHABAT

 

Après le départ de BRETECHER, MANDRIKA et GOTLIB partis fonder « L’ECHO DES SAVANES » et de MOEBIUS ( METAL HURLANT), PILOTE devint mensuel et eut encore la force de révéler des talents comme Régis FRANC, FLOC’H, BILAL, PETILLON…



 

Au cours des années 80, PILOTE s’associa à CHARLIE sans pouvoir allier la qualité de l’un ou de l’autre et ne débouchant que sur un journal insipide et sans âme.

 

En Octobre 1989, en guise de trentenaire, PILOTE s’est éteint, laissant le souvenir du Journal d’une génération.

 

En 1968, PILOTE avait aussi lancé la vogue des trimestriels de poche avec SUPER POCKET PILOTE


 
 

En 1972, ce fut la parution de PILOTE ANNUEL qui ne durera que quelques numéros (donc quelques années).


  


PILOTE c’est aussi dans mes souvenirs, les « PILOTORAMAS », cette double page didactique qui réussit l’exploit de franchir les portes de l’école pour être accrochée au mur à une période où la B.D, responsable de « pervertir » la belle jeunesse était taboue dans ces enceintes





 

PILOTE c’est aussi et surtout le « journal d’ASTERIX et OBELIX », le « Journal des jeunes de l’An 2000 » et le « journal qui s’amuse à réfléchir » selon les slogans qui l’accompagnaient.  En tout cas, aujourd’hui encore je peux dire « PILOTE, Mätin quel journal !!!! »

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article