Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

LA NAISSANCE DE PILOTE

22 Janvier 2013 , Rédigé par PANSE Publié dans #ASTERIX ET CIE

L'idée de Pilote naît vers la fin  1958 quand six hommes de presse et de bandes dessinées ont l'idée de créer un journal périodique pour jeunes. Ces hommes ( Jean Michel CHARLIER, Albert UDERZO, René GOSCINNY, Raymond JOLY,  François CLAUTEAUX et Jean HEBRARD), ont pour idée de créer une sorte de « PARIS MATCH pour jeunes » où, même si la bande-dessinée doit jouer un rôle important, elle ne doit pas représenter l'intégralité du journal où elle côtoiera les grands sujets d'actualité.
Le premier titre avancé pour ce nouveau journal est « Champion » du nom d'une émission pour les jeunes diffusées sur RADIO LUXEMBOURG le jeudi entre 13H et 14H30. Le nom de Pilote est finalement décidé après réflexion.

 

Voici la présentation de Pilote telle qu'elle est faite par François CLAUTEAUX dans le numéro 1 :

« POURQUOI PILOTE ? 

Oh ! c'est bien simple. Un pilote, c'est celui qui conduit les autres. Souvent, il le fait par l'intermédiaire d'une machine : auto, avion, bateau, locomotive. Parfois, il passe le premier en faisant le chemin : c'est le guide, le chef de caravane, le passeur. Souvent il donne les consignes, il commande, il dirige comme le capitaine, le chef d'équipe ou le chef de chantier.

Pour être un vrai pilote, il faut d'abord des connaissances. Mais il faut également beaucoup de travail et beaucoup de courage et notre souhait, c'est que vous soyez, avec nous, de vrais pilotes ; c'est pour cela que nous voulons avant tout, VOUS PRENDRE AU SERIEUX.

Bien sûr, « Pilote » sera un journal souriant, qui vous amusera pendant des heures mais vous y trouverez également des articles signés des noms que vous trouvez habituellement dans les grands magazines de vos parents : Lucien Barnier, Raymond Kopa, Pierre Véry, pour n'en citer que quelques-uns.

Mais ce n'est pas tout : je sais que vous brûlez d'envie de devenir des vrais pilotes. Alors, je vous donne rendez-vous à la page 31 - votre page. Nous avons tant de projets à vous proposer.

Mon seul souhait est que vous soyez fiers de lire « PILOTE » - le vrai journal fait pour vous - comme je suis fier, moi aussi, d'être votre rédacteur en chef. »

 


Une première maquette est réalisée par EDIFRANCE, sur les bases du fascicule mort-né « Supplément illustré » publié par cette même maison d'édition.

Au sommaire de cette maquette notamment une adaptation en bande-dessinée du Roman du Renart par UDERZO et GOSCINNY, mais ce projet tombera à l'eau quand Raymond POIVET les informera que Jean TRUBERT travaille sur une bande-dessinée similaire.

Les deux compères obligés de trouver une nouvelle idée se penchent sur l'histoire de FRANCE pour trouver l'inspiration, de là naquit  ASTERIX et son ami OBELIX.


Une fois le contenu artistique et journalistique trouvé, il fallut la somme nécessaire pour réaliser le journal.

Pour ça chaque membre de la rédaction apporta sa caution.

Comme cela ne suffisait pas on fit appel à deux nouveaux bailleurs de fonds, respectivement directeur et administrateur du « CENTRE REPUBLICAIN » René RIBIERE et Charles COURTAUD.

 Parallèlement plusieurs numéros zéro du journal sont créés afin de démarcher les annonceurs.

 

10000

Ces numéros sont réalisés par les cinq ou six personnes travaillant pour le journal; afin de faire croire à une grande rédaction une des couvertures représente une foule impressionnante censée montrer l'ensemble des collaborateurs du journal.

En fait, les membres de la rédaction ont fait appel à leurs copains.

C'est ainsi qu'un ferrailleur, un fabricant de produit de beauté et plusieurs publicitaires figurent sur cette couverture. Une autre couverture d'un de ces numéros zéro montre le fils de François CLAUTEAUX en tenue d' ARLEQUIN, le petit Rodolphe vedette de publicité jouissant d'une certaine notoriété à l'époque.


Dès septembre 1959, le rédacteur en chef du journal, François CLAUTEAUX intervient régulièrement sur les ondes de RADIO LUXEMBOURG pour annoncer la sortie prochaine du journal. Ces interventions régulières se succèdent jusqu'au 29 Octobre 1959, date de sortie du premier numéro.

La sortie de ce no 1 est un véritable succès et le soir même 300 000 exemplaires seront vendus.

Imprimé sur un grand format inhabituel de 36,5 cm x 26.5 cm il contient des articles sur divers sujets.

 

pilote1


Le footballeur français Raymond KOPA est au sommaire avec un article ou il donne quelques conseils.

Animé par Jean Paul ROULLAND, Marcel FORT et Rodolphe, Le club des joueurs propose des énigmes et des expériences diverses. 

Les Enquêtes de l'inspecteur Robillard est mis en image par Pierre BELLEMARE et Marc MOALLIC.

 Une double page, au centre du journal, détachable représentant un Vaisseau du Grand Siècle.

Plus un grand concours intitulé Où est l'erreur ? illustré par JIDEHEM et parrainé par Esso.

La bande dessinée occupe une place importante, mais moindre que les rédactionnels.

Certaines comme, Barbe-Rouge de Jean-Michel CHARLIER et Victor HUBINON,

 

Barberouge1 L 18808

TANGUY et LAVERDURE de CHARLIER et UDERZO

 

TANGUY

et Jacques Le Gall de MITTACQ et CHARLIER marqueront le 9e art.

 

JMC LeGallOmbre1


D'autres seront plus éphémère comme PISTOLIN de CHARLIER et HUBINON, une série issue d'un journal du même nom qui a connu une brève existence,

 

 

PISTOLIN

 Bison Noir de Guy BERTRET, Jacques LEDRAIN et Lucien NORTIER qui est une adaptation d'une feuilleton radiophonique de RADIO-LUXEMBOURG

 

bison noir

P'tit Pat, gamin de Paris de Rémo FORLANI et Jacques DAGUES,

 

P'TIT PAT

 

PTIT PAT

 

JACQUOT le mousse de GOSCINNY et Christian GODARD, Mark Trent voyage dans le temps de Raymond POÏVET 

 

jacquot

 

et ZAPPY MAX...

 

zappymax59

René GOSCINNY signe aussi les récits du Petit Nicolas illustré par Jean-Jacques SEMPE, une série crée auparavant dans le journal belge Le Moustique puis Sud Ouest.

Une série historique est aussi au sommaire avec, dans ce premier numéro, L'évasion de Jean Bart de Robert Gigi. Avec en plus des illustrations diverses de Bosc, Morez, Moallic, Lassalvy, Dorville, Jicka, Raynaud et Folon.

Mais celui qui deviendra la star du journal est ASTERIX le Gaulois de GOSCINNY et UDERZO

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

alias pilotezéro 29/11/2016 15:03

wikipédia raconte des bêtises ,ne les recopiez pas ,les histoires des nombreux n°0 et compagnie c'es t pas ça du tout .
Cordialement

PANSE 29/11/2016 18:17

L'information figure aussi dans divers ouvrages (L'aventure du Journal PILOTE paru en 1979 entre autres)
Peut être l'histoire a t'elle été enjolivée mais comme on dit "quand l'histoire est plus belle que la légende, elle devient la légende". (lol)
Merci en tout cas pour votre commentaire
Cordialement

alias pilotezéro 29/11/2016 15:01

wikipédia raconte des bêtises ,ne les recopiez pas ,les histoires des nombreux n°0 et compagnie c'es t pas ça du tout .
Cordialement