Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

WILLY VANDERSTEEN: LE BRUEGEL DE LA BD

27 Mars 2011 , Rédigé par PANSE Publié dans #GRANDS NOMS

Quand on parle de BD franco Belge, on pense surtout aux grands auteurs francophones, mais on oublie un peu vite  (sauf quand l'actualité politique nous rappelle les "querelles" linguistiques d'Outre Quiévrain") que la Belgique compte également une population flamande.

 

Cette population ne pouvait bien sur pas rester à l'écart et des auteurs de talents ont parfois été traduits en français, diffusés en FRANCE avec succès.

 

D'autres sont resté connus des lecteurs néerlandophones sans que leurs qualités puissent être remises en cause.

Parmi ces auteurs flamands, j'ai choisi de vous présenter, celui qui est surement l'équivalent d'HERGE en FLANDRE: Willy VANDERSTEEN

 

  willyvandersteen tcm7-44888

 

 

Willebrord Jan Frans Maria VANDERSTEEN est né dans un des quartiers les plus pauvres de la ville belge d'Anvers le 15 février 1913.

Petit-fils de forgeron et fils de sculpteur ornementiste, le petit  « Willy », qui avait toujours été fasciné par le dessin et la sculpture, a commencé à travailler en studio de son père.

 

Dans le même temps, il prend des cours du soir à l'Académies des beaux Arts d'Anvers.

  

Plus tard il a travaillé dans la construction comme un ornementiste, mais après que l'Exposition internationale de 1930 a consacré une nouvelle ère dans l'architecture présentant les lignes sobres de béton, Willy VANDERSTEEN devaient se débrouiller par un autre emploi.

Il devient un "designer" de fenêtres pour l'entrepôt de l'Innovation d'Anvers. C'est là, en 1939, qu'il a découvert les comics, lorsque son patron lui a remis un magazine de mode américaine qui comportait un article qui le fascina  Dès lors la carrière de Willy VANDERSTEEN a été déterminée : il sera dessinateur de bandes dessinées.

 

Ses premiers dessins et gags (Brochette et Dick puis les péripéties de Kity Inno) paraissent en 1939 dans Entre Nous, la revue interne des grands magasins À l'Innovation.

 

Willy VANDERSTEEN réalise des dessins antisémites durant la Seconde Guerre mondiale sous le pseudonyme de KAPROEN

 

Pendant plusieurs années, il y eut  un débat pour savoir si c'était  VANDERSTEEN qui illustrait les caricatures antisémites sous le pseudonyme de KAPROEN au cours de la seconde guerre mondiale.

 

 KAPROEN a illustré en 1942 le livret le livret de 1942 « Zóó zag Militanten Brussel de Dietsche », écrit par Bert Peleman sous le pseudonyme de Ulenspiegel.

 

KAPROEN a été en outre l'auteur de bandes dessinées de plusieurs dessins animés sur « Bart de brigademan » dans Volk en Staat.

  

Les recherches de la famille VANDERSTEEN  en 2010 a prouvé que  KAPROEN était en effet un pseudonyme pour VANDERSTEEN.

  

Cependant, VANDERSTEEN a également réalisé plusieurs caricatures anti-nazis sous le titre « dappere Jan » avec sa signature Wil en 1943.

Je prends le parti de penser que comme HERGE qui a continué de publier TINTIN dans "LE SOIR", journal plus que toléré par l'occupant, VANDERSTEEN, sans pensée politique est resté "enfermé" dans son art et que pour l'artiste, divertir, exercer, vivre de son crayon et sa plume étaient un besoin.

 

Il est surtout le créateur de Bob et Bobette, en 1945, dans De Standaard.

 

bob et bobette

 

Lors de la première parution VANDESTEEN découvre que l'éditeur avait renommé la bande « Rikki Bobette ». ce fut un succès néanmoins.

Dès la deuxième aventure, Op het Eiland Amoras, Rikki ne figurait plus. Bobette et sa tante Sidonia ont rencontré un garçon Bob, qui a l'a remplacé comme camarade fidèle de Bobette.

 

 

 

 

En anglais, la bande a été publiée sous le titre « Bob et Bobette ».

Avec la création de nouveaux personnages comme Lambique et Jérôme, la série est  devenue bientôt si populaire, que les rédacteurs de différents journaux se sont livrés une rude concurrence pour avoir le droit de publier la bande, à la grande stupéfaction de VANDERSTEEN lui même.

 

Plus tard BOB et BOBETTE paraissent dans Le Journal de Tintin.

 

tintin cover2

 

 

 

 tintin cover1

 

A la demande d'Hergé et pour mieux s'intégrer au style général du journal, VANDERSTEEN fait évoluer son graphisme vers un style plus proche de la ligne claire. Bob et Bobette ont survécu à son auteur et la série compte aujourd'hui plus de 300 albums.

 

 

bob et bobette 1948

 

Bob et Bobette est une bande dessinée qui a comme cadre le monde contemporain, mais dont beaucoup d'albums se déroulent à d'autres époques, via une machine à remonter le temps ou par d'autres procédés.

 

 

bob et bobette gezanten van mars

 

Les personnages visiteront un large panel d'époques, bien que le Moyen Âge soit largement l'époque la plus visitée. Willy VANDERSTEEN utilisera également des légendes locales d'Anvers et du Limbourg et parodiera des comics comme Batman ou des émissions de télévision. Il s'inspirera aussi de ses nombreux voyages à travers le monde, comme par exemple son long séjour dans l'Extrême-Orient

 

 

Le style de VANDERSTEEN se caractérise depuis le début de sa carrière par une large diversité de thèmes et de genres.

 

bert 1944

 

 

circus

 

prinske

 

 

 

Un grand nombre de ses séries se passent dans le monde contemporain, mais il a écrit également des contes de fées, des bandes dessinées historiques, des westerns ou encore des récits de science-fiction.

 

 

lancelot in bravo

 

 

simbat

 

geuzen

 

Alors que certaines de ses séries restent cantonnées à un seul genre, comme BESSY et La Famille Guignon (la première reste concentrée sur une famille pionnière lors de la Conquête de l'Ouest, la seconde sur une famille flamande contemporaine lambda), d'autres s'éloignent de leur époque, lieu ou thème de départ pour explorer de nombreux horizons.

 

Le Chevalier Rouge, histoire d'un chevalier du Moyen Âge, se déroule dans une période allant de l'époque des légendes arthuriennes jusqu'aux grandes explorations du 16ième et du 17ième siècle en passant par les croisades.

 Cette série s'étend donc sur dix siècles.

 

Plus tard, lorsque VANDERSTEEN sera moins impliqué dans la série, celle-ci intègrera beaucoup d'éléments de FANTASY

 

 

Les récits de ses débuts montrent une influence très claire des bandes dessinées américaines, comme Tarzan ou Prince Vaillant.

 

 

snoek

 

 

 

Willy VANDERSTEEN a toujours fait en sorte d'avoir du succès en-dehors de la Flandre, et a rapidement réduit l'aspect typiquement flamand de ses bandes dessinées.

Il écrivait et publiait déjà ses œuvres en français durant la Seconde Guerre mondiale et a dès les années 1940 étendu la publication de Bob et Bobette aux Pays-Bas, ainsi qu'en Belgique francophone et à la France à travers le Journal de Tintin.

 

 

bob et bobette prinses zagemel

 

 

Tous les Albums de Bob et Bobette, et de nombreux albums d'autres séries comme La Famille Guignon ont été traduit en français pas Érasme.

BESSY fut d'abord écrit en français pour un journal wallon, après quoi il fut traduit en néerlandais.

Depuis 1978, on estime que 80 millions d'albums de Bob et Bobette en néerlandais ont été vendus.

 

D'autres pays et d'autres langues ont bientôt suivi. La première traduction en allemand survint en 1954, et dans les années 60 Bessy et dans une moindre mesure Jérôme ont un énorme succès dans cette langue. Les deux séries comptent à eux deux 1000 albums vendus chacun à 200000 exemplaires.

Suivront plus tard dans les années 50 des publications au Chili et au Portugal, puis en Espagne dans les années 60.

 

 

Les années d'après, les bandes dessinées de Willy VANDERSTEEN, et particulièrement Bob et Bobette, sont publiés dans une douzaine de langues, mais dans la majorité des cas une petite quantité seulement d'albums furent traduits.

Plus de 10 albums furent publiés aux États-Unis et 69 le furent en Suède, accompagnés par beaucoup de marchandisage.

La traduction en finnois fut également un grand succès.

 

 

Dans les années 1950 commence le marchandisage autour de Bob et Bobette.

VANDERSTEEN, qui a toujours été un homme d'affaires autant qu'un artiste, fut enthousiasmé quand on lui proposa de faire un spectacle de marionettes de sa bande dessinée.

Les premières poupées furent mis à la vente dès 1947. Elles sont suivies par une série de cinq marionnettes en 1957 et par un jeu d'adresse à l'effigie de Jérôme en 1960.

En 1955, deux ans après le début de la télévision en Flandre, un dessin animé de Bob et Bobette est diffusé tous les samedis après-midi.

 

 

D'autres produits dérivés issus de cette bande dessinée arrivèrent, allant des verres "Bob et Bobette" en 1954 jusqu'aux 5 larges statues en céramique peintes à la main représentant les personnages principaux faites en 1952. Livres à colorier, puzzles, calendriers... suivront bientôt.

Deux enregistrements furent réalisés par Decca en 1956.

 

Willy VANDERSTEEN a aussi créé un certain nombre de bande dessinées commerciales avec Bob et Bobette comme héros, en commençant par une bande dessinée touristique de la province d'Anvers en 1957.

 

 

 

Enocire aujourd'hui BOB et BOBETTE se déclinent jusqu'aux jeux vidéos

 

bob et bobette ds

 

 

En cinquante ans de carrière, il a publié plus de mille albums de bande dessinée répartis en vingt-cinq séries et vendus à plus de deux cents millions d'exemplaires.

 

Il a également créé le Studio VANDERSTEEN qui continue encore aujourd'hui certaines de ses séries.

 

On le considère, avec Marc Sleen, comme le père fondateur de la bande dessinée flamande, tandis que la création de son propre studio et la production et la commercialisation massive de son œuvre lui vaut d'être qualifié de « Walt Disney des Pays-Bas 

  

Hergé l'a surnommé le « Bruegel de la bande dessinée ».

 

Willy VANDERSTEEN est donc un "grand nom" de la B.D et même si je considère son style et ses séries un peu désuètes, elles gardent un charme certain auquel je ne résiste pas.

  

C'est pourquoi c'est un plaisir de lire et relire les albums de ma bibliothèque dont un "trésor", mon préféré, l'album de BOB et BOBETTE paru sous le titre "La Clé de Bronze"

 

 

la clef de bronze

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article