Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de PANSE

ET SI ON PARTAIT SE CHANGER LES IDEES A TAARATATAH?

23 Mai 2021 , Rédigé par PANSE Publié dans #COUPS DE COEUR

Pendant ce confinement ou plutôt ces confinements, je pense qu’on à tous eu envie de s’évader.

Et quelle meilleure destination qu’un séjour sur un atoll perdu de Polynésie.  Pour rejoindre NORBERT et KARI ?

C’est en 1963 que paraissent dans PILOTE (éternelle référence) les premières planches des aventures de NORBERT ET KARI.

L’auteur est Christian GODARD, qui collabore avec le périodique depuis le 1er numéro.

Le thème :

NORBERT, un parisien stressé comme tant d’autres (déjà à l’époque) craque un beau jour au cœur d’un embouteillage.

Il plaque tout ici, laissant sa voiture sur place et décide de prendre un aller sans retour pour retrouver une vie simple et paisible au ord de la mer, là où il fait toujours beau…en Polynésie !

La surprise sera grande quand il passera du rêve à la réalité, car TAARATATAH, l’île où il arrive est loin d’être le paradis dont il rêvait…

Les personnages :

NORBERT, le parisien :

il fera la rencontre de KARI, jeune polynésien qui deviendra son inséparable ami et des habitants de l’île.

Pas toujours très malin, c’est souvent KARI qui lui sauve la mise

KARI :

Le jeune polynésien devient l’ami de NORBERT et essaiera de l’initier à la culture et aux particularités de la vie polynésienne.

KARI est naïf, il croit en tout, en la science, la civilisation. Il lit beaucoup et à des connaissances très étendues mais complètement inutilisables dans cette partie du monde.

 

LE CHEF :

C’est l’édile du village, entre tradition et représentant de la république.

Il est souvent dépassé par les évènements et a peu d’autorité

LE CHINOIS :

C’est le commerce fait homme. Unique commerçant de l’île.

il vend (et achète) à des prix défiant toute concurrence, ce qui s'explique puisqu'il est le seul. Champion du calcul mental, quand il se trompe, ce n'est jamais à son désavantage

DONTAUQUEL :

Polynésien pompeux, doté d’u vrai talent d’orateur. Capable de parler très longuement pour ne rien dire, quel que soit le sujet. Il jouit de la considération générale,

L’AVORTON ou PETIT (selon les aventures) :

Prétentieux à l’allure d’un enfant qui émet des phrases sentencieuses qu’il va chercher on ne sait où.

Il construit des machines très compliquées qui font toutes « TRAKTAPOUM » .

Il fume la pipe et personne ne sait d’où il sort et quel est son rôle (a part donner un aspect comique à une série qui n’est déjà pas triste.

Il existe 9 albums parus entre 1974 et 1989, mais il existe encore bien des aventures parus en périodiques ou dans SUPER POCKET PILOTE qui n’ont jamais été édités en album (Qu’on se le dise messieurs les éditeurs ou mesdames les éditrices)

A titre personnel, mes préférés sont :

Le Royaume d’Astap Le 1er album

Godard commençait très fort avec cette série en créant ce "Royaume d'Astap"

on y retrouve tout ce qui par la suite, avec NORBERT et KARI, mais aussi Martin Mila (Je reviendrai sur cet autre phénomène de la BD) et qui fera le charme, la poésie, la tendresse et l’humour propre à ce grand créateur qu'est GODARD.

 

L’île aux monstres :

Un rappel du rôle de « laboratoire » polynésien où l’on a testé la bombe atomique française.

Ici ce n’est pas l’atome mais la chimie qui cause des dommages collatéraux.

Et encore une fois, l’humour de Christian GODARD nous permet de réfléchir à nos actes tout en se distrayant

 

Ces deux ouvrages sont incontournables, mais toute la série est d’un niveau élevé et mérite de figurer dans une bédéthèque

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article