Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

HERVE LACOSTE

1 Juillet 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #GRANDS NOMS

J'ai au la chance, en tant que passionné de BD, de rencontrer de nombreux auteurs.

Participant à plusieurs salons et festivals, j'ai aussi eu celle de les côtoyer.

Parmi ces rencontres, souvent fascinantes, je garde un souvenir de celle d'un Monsieur (avec un "M" majuscule) extraordinaire et injustement moins connu que certains artistes (avec ceux là un "a" minuscule).

Je voudrais parler aujourd'hui de ce Monsieur: Jean Hervé (ou plus simplement) Hervé LACOSTE.

Notre première rencontre remonte à plusieurs années lors d'une exposition de collectionneurs (!!!) à NOTRE DAME DE BONDEVILLE (76) en 2010.

Nous nous sommes ensuite retrouvés sur plusieurs évènements: DIEPPE, DARNETAL...Et Hervé LACOSTE ne changeait jamais, toujours aussi chaleureux.

 

Hervé LACOSTE, originaire du PERIGORD, résidait à PAVILLY (76).

Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un auteur de BD qui a travaillé pour les plus grands journaux comme "Le Journal de MICKEY", "TINTIN", "PIF GADGET", "SUPER AS" et même "PILOTE".

ABOU DSOUFL' paru dans SUPER AS

Devant les visiteurs de ses stands, il était intarissable sur son métier, ses passions.

Pour ma part, je profitais des moments de pause (café, repas) et je l'écoutais sans me lasser me raconter ses rencontres avec GOSCINNY, CHARLIER, FRANQUIN.

Il dessinait déjà quand je n'étais encore qu'un jeune garçon dévorant les journaux cités plus haut et il était avec Dino ATTANASIO, le doyen de mes "relations" dans la BD.

Passionné du moyen âge, défenseur de la sauvegarde du château de BONAGUIL

 

dont il avait fait le théâtre d'un de ses albums, situé à la frontière entre le PERIGORD et le QUERCY,

 

il réalisait aussi de remarquables maquettes de forteresse et villages moyenâgeux.

C'est cette passion aussi qui l'inspirait dans ses albums.

Son style de narration restait inspiré par la publication dans la presse et son dessin parfois qualifé de "minimaliste"

fourmillait souvent de détails "à la DUBOUT"

Humble, passionné et passionnant, il avait enseigné (heureux collégiens).

Ses biographies sur les sites de BD sont vides comme s'il avait toujours pensé que l'œuvre est plus importante que l'homme.

Discret jusqu'au bout, Hervé LACOSTE s'est éteint sans faire l'objet d'articles dans les journaux locaux (il avait pourtant publié dans les pages de certains).

Mais je n'oublierai jamais ces moments de partage (j'oserai même dire de complicité).

Mon seul regret restera de n'avoir pu réaliser notre projet commun: partager (toujours le partage avec Hervé) une omelette chez lui.

Sa générosité l'avait poussé à nous offrir à mon épouse et moi, l'intégralité de ses albums (Même ceux que je possédais déjà).

 

En les relisant ces jours ci, je sais que je n'oublierai jamais Monsieur Hervé LACOSTE.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe 22/07/2017 08:44

Passionné de BD et ancien élève de Mr Lacoste j'aimerai acheter ses oeuvres mais impossible de les trouver.
Auriez vous des adresses
Cordialement

PANSE 22/07/2017 15:46

Bonjour Philippe.
Tout d'abord merci de ce message qui prouve que Hervé LACOSTE a laissé des souvenirs. Hervé s'auto-éditant depuis de nombreuses années, j'ignore à qui s'adresser pour trouver ses albums. Ma collection vient de ceux que j'ai pu me procurer sur des salons mais aussi (et surtout) de la collection qu'il m'avait offert. Pourtant, il doit être possible de la trouver (ou commander) dans certaines librairies spécialisées. Quelques adresses sur ROUEN (sans publicité intéressée): LUMIERE D'AOUT, rue de l'école à ROUEN, FUNANBULLES, Rue Jeanne d'Arc à Rouen ou NULLE PART AILLEURS, Rue du Gal LECLERC à ROUEN. Pour la FNAC ou ALBUM, je ne sais pas s'ils pourront dénicher ce genre de trésor (la rançon des grandes enseignes). Bonne chance dans tes recherches. Ah oui, il reste aussi, les foires aux livres, les bouquinistes et la librairie du Centre EMMAUS-Abbé PIERRE à ESTEVILLE qui peuvent en recevoir au gré des dons.