Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de PANSE

Articles récents

DEDICACE D'UN ARTISTE

20 Avril 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #divers

Un ami de mon fils qui connait ma passion pour la BD a rencontré un artiste et lui a demandé pour moi une petite dédicace improvisée.

Elle a précieusement rejoint celle que le même artiste m'avait faite sur un album

Merci AUBAN d'avoir pensé à moi

Merci FRED de ce cadeau

 

Lire la suite

LUCKY LUKE 14ème partie: HORS DES PLANCHES

26 Février 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

LUCKY LUKE, comme toutes les stars de la B.D ne pouvait rester enfermé dans le cadre du papier.

Très vite, dès 1964, il va avoir une voix grâce aux livres disques (format 45 t). Sa voix est celle de Jacques Henri DUVAL, comédien de théâtre.

 

 

Il se retrouve même en 1967 sur un disque de stationnement...

Mais le grand écran ne pouvait rester insensible au personnage.

Après une première apparition dans le scopitone du tube de Joe DASSIN, "Les DALTON", en 1971,

 

 

sort "LUCKY LUKE" une aventure inédite réalisée aux studios BELVISION par René GOSCINNY. Ce 1er long métrage sera rebaptisé "DAISY TOWN" en 1983 lors de l'adaptation en album.

 

La même année sort le film de Jean GIRAUD (le réalisateur de la série des "Gendarmes" entre autres); "Le Juge", une (très) libre adaptation de LUCKY LUKE où celui ci est totalement absent, laissant la vedette au juge Roy BEAN interprété par Pierre PERRET.

 

 

L'absence de LUCKY LUKE ne nuit en rien au film (Le célèbre cow-boy n'est il pas qu'un personnage secondaire dans l'album?) car l'esprit de MORRIS et GOSCINNY est bien présent.

 

 

Si on excepte un film turc qui n'apporte rien ici (1974), il faudra attendre 7 ans pour retrouver LUCKY LUKE sur les écrans avec "La Ballade des DALTON" réalisé par MORRIS et GOSCINNY en 1978. Dns ce film sorti après le décès de René GOSCINNY on peut entendre la voix du scénariste qui double JOLLY JUMPER.

 

 

Les américains s'intéressent au phénomène et en 1983 ce sont les fameux studios HANNAH- BARBERA qui réalisent "Les DALTON en Cavale", un long métrage qui compile 3 albums (Les DALTON dans le Blizzard, MA DALTON, et Les DALTON se rachètent).

 

 

LUCKY LUKE revient en 1991 mais ce n'est plus un dessin animé. Terence HILL donne ses traits à LUCKY LUKE.

 

 

Son allure est plus proche des personnages des western spaghetti avec son long manteau poussiéreux

 

 

mais les facéties de JOLLY JUMPER méritent le détour (un merveilleux travail de dressage).

 

 

Puis en 2004, les DALTON sont les vrais héros du film éponyme de Philippe HAIM avec Eric JUDOR et Ramzy BEDIA.

 

 

LUCKY LUKE est présent, interprété par le comédien allemand Til SCHWEIGER mais s'il retrouve son allure bien connu, il n'est qu'un prétexte.

 

 

Retour au dessin animé en 2007 avec "Tous à l'Ouest", basé sur l'album "La Caravane"

 

 

puis en 2009, James HUTH présente "LUCKY LUKE",

 

 

avec Jean DUJARDIN dans le rôle titre.

 

 

 

Toutes ces réalisations ont fait sortir LUCKY LUKE du cadre de la BD sans rien vraiment apporter à sa gloire (comme c'est souvent le cas pour les adaptions de Bandes Dessinées au cinéma)

Le petit écran a été plus heureux (moins ambitieux aussi?) en adaptant les albums puisque 2 séries (en 1984 puis 1991) ont été diffusées.

LUCKY LUKE a été décliné sous forme de jeux de société et de jeux vidéo dont la liste serait fastidieuse à énumérer ici mais dont voici quelques exemples.

 

 

 

Un personnage dessiné ne peut rêver mieux que de devenir un objet en 3D. Ce fut chose faite dès les années 60 avec la production de figurines en latex.

J'ai personnellement possédé LUCKY LUKE, JOLLY JUMPER et les DALTON dans cette série, mais la longévité de la matière a au fil des ans transformé le latex en poudre infâme et les rares exemplaires encore sur le marché sont ceux conservés dans leur emballage d'origine et valent une fortune...

Les figurines en plastique ou en résine se conservent mieux et on peut les trouver aujourd'hui à des prix allant du tarif raisonnable accessible à tous à la série limitée réservée aux "gros budgets"

Figurines plastique

Figurines Résine

 

LUCKY LUKE a également été un thème dans un parc d'attraction turc (Nul n'est prophète en son pays)

Enfin n'oublions pas l'hommage rendu par une des stars du patinage artistique, Philippe CANDOLORO (Injustement surnommé RAN TAN PLAN par les mauvaises langues)

 

Lire la suite

LUCKY LUKE 13ème partie: TEMOIN ET ACTEUR DE L'HISTOIRE DU FAR WEST

15 Février 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

LUCKY LUKE est à la fois témoin et acteur de l'histoire du Far West.

Si l'Histoire est également évoquée dans d'autres série (BLUEBERRY, COMANCHE...), MORRIS et GOSCINNY se sont affranchis de l'ordre chronologique mais on retrouve une grande partie de cette épopée au travers des albums.

Si on tient à retrouver un ordre chronologique, il faut lire dans cet ordre:

1849: La ruée vers l'or en CALIFORNIE marque le début de la colonisation en masse de l'Ouest américain. Cet évènement n'est pas repris dans les aventures de LUCKY LUKE (peut être était il trop jeune à l'époque).On peut toutefois mentionner les histoires "La Mine d'Or de Dick DIGGER" (album du même titre)

ou "La Ruée Vers l'Or de BUFFALO CREEK" dans l'album "RODEO"

 

1852: Fondation de la WELLS FARGO, qui va devenir la principale compagnie de diligence du pays et qui fera appel à LUCKY LUKE pour escorter un périple "spécial".

 

1859: Forage du 1er derrick à TITUSVILLE en PENNSYLVANIE qui lance une première ruée vers le pétrole

 

 

1860: Lancement du PONY EXPRESS, un service de distribution rapide du courrier qui relia pendant dix huit mois SAINT JOSEPH dans le MISSOURI à SACRAMENTO en CALIFORNIE grâce à 160 relais et près de 400 chevaux. Parmi les cavaliers, on retrouve BUFFALO BILL et ... LUCKY LUKE.

 

 

1861: Début de la guerre de sécession qui ensanglante l'Amérique et cause près d'un demi million de morts.

Si la plupart des batailles ont lieu dans l'Est des Etats Unis, l'Ouest n'est pas épargné par ses ravages.

La guerre est juste évoquée dans la saga (laissant ce champs d'inspiration aux "TUNIQUES BLEUES").

Mais 1861 marque aussi l'envoi du 1er message télégraphique entre l'Atlantique et le Pacifique.

 

 

1862: Le "Homestead Act" (Loi de Propriété Fermière) à chaque famille qui peut justifier qu'elle occupe un terrain depuis 5 ans et permet l'installation de fermes dans les vastes étendues occupées par les troupeaux.

 

 

1863: Proclamation d'émancipation qui abolit l'esclavage dans les états de l'Union. Episode non repris dans LUCKY LUKE mais la présence d'hommes de couleur libres est fréquente.

1865: Victoire des unionistes face aux confédérés et fin de la guerre de sécession. Les combattants démobilisés rentrent chez eux ou deviennent des Hors La Loi que LUCKY LUKE affrontera.

 

 

1869: Jonction des deux tronçons de la ligne ferroviaire transcontinentale à PROMONTARY POINT dans l'UTAH.

 

 

1876: Bataille de LITTLE BIG HORN dans le MONTANA qui voit la victoire des Sioux et des Cheyennes sur les troupes du général CUSTER.

Les guerres indiennes et la cavalerie sont régulièrement représentées dans la saga, mais aucune bataille n'a une issue aussi dramatique que dans la réalité.

 

 

1876-1879: Séjour de Martha Jane CANARY dite CALAMITY JANE à DEADWOOD (DAKOTA du SUD)

 

 

1881: Mort de BILLY THE KID tué à l4âge de 21 ans par le shérif Pat GARRETT.

 

 

La même année, fusillade d'OK CORRAL à TOMBSTONE.

 

 

(Voir l'article précédent pour en savoir plus sur BILLY THE KID et sur les acteurs de la fusillade d'OK CORRAL)

1882: Jesse JAMES est abattu par un homme de sa bande, Robert FORD. (Voir article précédent)

 

 

1883: Fondation du "WILD WEST SHOW"

 

 

1889: Ouverture de l'OKLAHOMA à la colonisation. Ce territoire était jusque là réservé aux indiens.

 

 

1890: Massacre de WOUNDED KNEE qui voit la mort de 200 hommes, femmes et enfants sioux et marque la fin des guerres indiennes

1892: Mort des frères DALTON (Emmet est le seul survivant) à COFFEYVILLE au KANSAS.

 

 

1896: Ruée vers l'or du KLONDYKE. L'ALASKA devient la dernière frontière.

 

 

Coïncidence troublante: L'Histoire de l'Ouest dans le cadre des aventures de LUCKY LUKE s'achève comme elle a débuté, par une ruée vers l'Or

Notre Cow-boy, lui continue et continuera encore longtemps, je l'espère, à traverser pour notre plus grand plaisir les années intermédiaires

 

 

Lire la suite

LUCKY LUKE 12ème partie: LES "VRAIS" PERSONNAGES

12 Février 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

Comme on l'a vu dans l'article consacré aux DALTON, les redoutables frères apparus dans l'album "Hors la Loi", MORRIS et GOSCINNY se sont inspiré de personnages ayant réellement existé.

Mais ils ne sont pas les seuls.

La saga "LUCKY LUKE" est parsemée de véritables figures de l'Ouest.

Certains sont des bandits comme (par ordre alphabétique):

BELLE STARR

De son vrai nom Myra Maybelle Shirley REED STARR, elle fut une célèbre femme hors la loi.

Née en 1848, elle sera abattue d'une balle dans le dos en 1889

 

Elle apparait dans l'album "BELLE STARR"

 

BILLY THE KID

De son vrai nom William Henry Mc CART ou William H BONEY (le plus souvent admis), il est né probablement en 1859 et mort en 1881.

Il sera abattu par le shérif Pat GARRETT

Il sera l'objet de nombreux films (dont "Le gaucher" avec Paul NEWMAN)

Particularité, outre sa 1ère aventure dans l'album "BILLY THE KID",

 

il sera un des rares (outre les DALTON) à apparaitre dans un second album "L'ESCORTE"

Anecdote sur le "vrai" BILLY THE KID: sa particularité de gaucher serait une erreur due à l'inversion du tirage de la plus connue des photographies du bandit

 

BLACK BART

 

De son vrai nom, Charles BOLLES, il était un détrousseur de diligences.

Il se couvrait la tête et le corps de sacs de toile et restait courtois avec ses victimes, laissant parfois un poème en guise signature.

Il fut arrêté grâce à une marque de blanchisserie sur un mouchoir.

Jugé, condamné, il sera libéré après 4 années de détention pour bonne conduite et disparut totalement de la circulation

Il apparait comme personnage secondaire dans l'album "LA DILIGENCE"

 

 

JESSE JAMES, FRANCK JAMES et COLE YOUNGER

 

 

 

 

 

 

Les frères JAMES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cole YOUNGER

 

 

 

 

 

Jesse JAMES était un hors la loi meneur du gang JAMES-YOUNGER, né en 1947 et mort en 1882.

Populaire, la légende fit de ce bandit sanguinaire, un "bandit bien aimé" au point que son assassin Robert FORD reste surnommé "The little coward" (le petit couard)

Son frère Franck JAMES, né en 1843, était son complice. A la mort de son frère, il se livra à la justice et sera acquitté et abandonnera le crime. Il deviendra même garde du corps du président Théodore ROOSEVELT. Il mourra d'une crise cardiaque en 1915.

 

Cole YOUNGER né en 1844 est après les frères JAMES, le plus connu du gang. Après avoir créé sa propre bande, il sera arrêté, jugé et condamné à 25 ans de prison. Libéré, après divers emploi, il deviendra prédicateur et mourra en 1916

 

 

Tous les trois sont les "héros" de l'album JESSE JAMES.

 

LES "FIGURES"

BUFFALO BILL

William Frederick CODY né en 1846 est une des figures mythiques de l'Ouest.

Au cours de sa vie aventureuse , il fut soldat pendant la guerre de sécession, participa aux guerres indiennes en tant qu'éclaireur et au développement du PONY EXPRESS.

Fournisseur de viande bison pour les employés des chemins de fer, il gagna son surnom de BUFFALO BILL en abattant en une journée 69 bisons contre 48 à son rival Bill COMSTOCK. Ces bisons furent abattus pour le seul prestige des chasseurs.

De 1882 à 1912 il organisa et dirigea un spectacle populaire: le "BUFFALO BILL Wild West" auquel participa entre autres SITTING BULL et qui le conduisit dans toutes l'Amérique du Nord et en Europe, contribuant à la création du mythe de la conquête de l'Ouest.

Il décède en 1917

Il a été l'objet de nombreux films et a bien sur rencontré LUCKY LUKE dans les albums "Le PONY EXPRESS"

et "La légende l'Ouest". (Pour les principaux)

Dans les albums de MORRIS il est curieusement représenté souffrant de bégaiement .

 

CALAMITY JANE

 

Martha Jane CANNARY, plus connue sous le nom de CALAMITY JANE est née en 1850, 1852 ou 1856 selon les sources.

Son histoire est connue par ses biographes officiels, ses autobiographies et ses lettres. Plusieurs aspects sont sujets à caution car comme elle le dit elle même dans les aventures de LUCKY LUKE, "je suis assez menteuse".

Commençant à porter des costumes d'homme, elle rejoint le Général CUSTER comme éclaireuse dans l'armée, et participe aux guerres indiennes.

C'est à cette époque qu'elle gagne son surnom de CALAMITY JANE.

Elle aurait été appelée à rejoindre CUSTER et son régiment à LITTLE BIG HORN, elle ne peut être au rendez vous, étant tombée malade (Coïncidence ou affabulation?).

Elle rencontre alors Wild Bill HICKOK. Deviendront ils amants ou simples amis? Toujours est il qu'à la mort de Wild Bill, elle restera inconsolable.

Elle poursuivra sa vie aventureuse et participe au WILD WEST SHOW de BUFFALO BLL.

Elle meurt d'une pneumonie en 1903.

Après une première apparition dans "LUCKY LUCKE Contre Joss JAMON" (Avec BILLY THE KID, Les DALTON et Jesse JAMES tous méconnaissables)

 elle acquiert ses traits définitifs dans l'album "CALAMITY JANE" qui lui est consacré.

Avec BILLY THE KID, elle aura l'honneur d'une seconde apparition dans "Le Ranch Maudit"

 

"COLONEL" Edwin DRAKE

Souvent appelé "colonel" DRAKE, Edwin DRAKE est né en 1819 était un entrepreneur dont on dit qu'il a foré le premier véritable puits de pétrole.

Expérimentant sa méthode de forage à TITUSVILLE (PENNSYLVANIE), il fit jaillir le pétrole et dès le premier jour sa production personnelle multiplie la production mondiale par...2, déclenchant une véritable ruée vers l'or noir.

Dépourvu du sens des affaires, il ne fait pas breveter son système de forage et sombre dans la pauvreté ne subsistant que grâce à une pension versée par les habitants de TITUSVILLE. Il meurt en 1880.

On le retrouve dans l'album "A L'Ombre des Derrick"

 

FREDERICK REMINGTON

Frederick REMINGTON, né en 1861 est un artiste peintre, dessinateur, sculpteur.

Il a croqué des images vie des pionniers bien que n'ayant que brièvement visité la région.

Il semble que son obésité soit cause de la péritonite qui l'a emporté après une ablation de l'appendicite en 1909;

Il a laissé des œuvres qui ont construit la légende le l'Ouest et à rencontré LUCKY LUKE dans l'album "L'Artiste Peintre"

 

 

HORACE GREELEY

Il n'a que peu de traits en commun avec le personnage apparaissant dans LUCKY LUKE (tant pour sa biographie que pour son apparence physique), mais il a inspiré un personnage sympathique portant le même patronyme dans "LE DAILY STAR".

Dans la vie comme dans l'album, Horace GREELEY est un journaliste, éditeur de journal envers et contre tout.

 

JAMES BUCHANAN EADS

James EADS, né en 1820 était un ingénieur et inventeur américain.

Sa principale réalisation est un gigantesque pont en acier enjambant le MISSISSIPI

 

C'est bien sûr lors de la réalisation ce cet ouvrage d'art qu'il rencontrera LUCKY LUKE pour construire "Le Pont Sur Le MISSISSIPI "

RUTHERFORD HAYES

 

Né en 1822, Rutherford HAYES, fut élu Président des Etats Unis 1876.

Si LUCKY LUKE a rencontré également Abraham LINCOLN et Ulysses GRANT dans ses aventures, Rutherford HAYES a eu l'honneur d'être accompagné dans sa campagne par le cow-boy solitaire dans "L'Homme de WASHINGTON"

 

JOSHUA NORTON

Joshua NORTON né vers 1819 était un habitant de SAN FRANCISCO qui après avoir perdu l'esprit après avoir perdu sa fortune dans les affaires, s'autoproclame empereur des États-Unis. Son comportement excentrique le fait remarquer dans les rues de San Francisco, qu'il inspecte vêtu d'un uniforme bleu à épaulettes dorées, et il y acquiert une sorte de reconnaissance limitée : ainsi, la monnaie frappée à son nom est acceptée dans les établissements qu'il fréquente. Ses funérailles sont suivies par plusieurs milliers de personnes.

Il n'apparaît pas directement dans les aventures de LUCKY LUKE mais a inspiré le personnage de 'L'Empereur SMITH".

L'un comme l'autre, publiait des décrets, étaient reçus dans les établissements de la ville, prétendaient connaître les têtes couronnées du monde entier (même si NORTON avait réellement correspondu avec la reine VICTORIA).

La principale vient du fait que l'Empereur SMITH était riche et NORTON était ruiné.

Joshua NORTON est mort en 1880.

 

MARK TWAIN

Samuel CLEMENS dit MARK TWAIN est né en 1835 et mort en 1910.

On ne présente plus le journaliste, éditeur et écrivain américain. Son œuvre fait même partie des "classiques" de la littérature. Je ne viendrai donc pas reprendre ici ce que toutes les bonnes encyclopédies peuvent fournir sur ce grand personnage

Rien de plus normal donc qu'il rencontre un des "classique" de la B.D et apparaît dans l'album "L'Héritage de RAN TAN PLAN".

ALLAN PINKERTON

Allan PINKERTON est né en 1819 à GLASGOW en ECOSSE et mort en 1884 à CHICAGO.

Il est le fondateur de la célèbre agence de détectives PINKERTON (PINKERTON NATIONAL DETECTIVE AGENCY) qui existe encore aujourd'hui.

Si les PINKERTON (nom donné aux détectives de l'agence) apparaissent dans plusieurs albums ("JESSE JAMES, "La Diligence" entre autres), c'est dans l'album " LUCKY LUKE Contre PINKERTON" que Allan PINKERTON est lui même un personnage important de la saga.

 

ROY BEAN

 

MORRIS lui même décrit Roy BEAN comme étant le personnage le plus invraisemblable de l'Amérique.

Roy BEAN né en 1825 était un barman qui s'était auto proclamé juge et appliquait la loi "à l'Ouest du PECOS" dans son saloon-tribunal.

Les anecdotes contées dans l'album sont authentiques et le juge était réellement assisté d'un ours!

Il est décédé en 1903

SARAH BERNHARDT

Henriette Marie Sarah BERNHARDT dite Sarah BERNAHRDT née à PARIS en 1844 est considérée comme la plus grande tragédienne du XIXème siècle;

Surnommée "La Divine" par Victor HUGO ou " l'impératrice du théâtre" c'est pour elle que Jean COCTEAU a inventé l'expression "monstre sacré"

Elle est la première comédienne à avoir joué sur les cinq continents.

C'est donc tout naturellement qu'au cours d'une tournée aux U.S.A elle soit guidée par LUCKY LUKE lui même.

 

WYATT EARP (et Doc HOLLIDAY)

Wyatt EARP, né en 1948 était un marshal américain.

Marshall à DODGE CITY, il quitte la ville et s'installe à TOMBSTONE avec ses frères Virgil, marshal adjoint de la ville et Morgan.

Des tensions naissent avec les frères Mc LAURY et CLANTON qui se solde près de l'écurie nommée OK CORRAL à une fusillade qui vit la mort des frères Mc LAURY et de Bill CLANTON.

Le règlement de compte continua par la suite et se solda par la mort d'une vingtaine de cow-boys et de Morgan EARP.

Dans cette affaire, Wyatt EARP fut assisté de "Doc" HOLLIDAY

John HOLLIDAY né en 1851 était un dentiste (d'où son surnom de "Doc"", joueur et "as de la gachette". Ami de Wyatt EARP depuis plusieurs années, il retrouva celui ci à TOMBSTONE et participa à la fusillade d' "OK CORRAL"

Wyatt EARP est mort d'un cancer en 1929 et "Doc" HOLLIDAY mourut dans son lit en 1887

Wyatt EARP est également mentionné dans une aventure de LUCKY LUKE "L'égal de Wyatt EARP" parue dans l'album "7 Histoires de LUCKY LUKE"

 

Cette liste des "personnalités" présentes dans LUCKY LUKE n'est pas exhaustive et je laisse le soin aux lecteurs de rechercher et retrouver ceux que j'ai oublié...

Lire la suite

LUCKY LUKE 11ème partie: RAN TAN PLAN

5 Février 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

RAN TAN PLAN est considéré comme l'animal le plus bête de l'Ouest (surtout par JOLLY JUMPER, le cheval de LUCKY LUKE).

Sa race est un mélange de berger allemand et de lévrier (??!!!).

 

 

Dans la version britannique, il s'appelle RIN-TIN-CAN (en référence au personnage dont il est inspiré, Rintintin, et à "tin can" qui signifie "boîte de conserve").

 

 

Il existe des orthographes différentes pour son nom: La 1ère fois qu'il est nommé c'est sous le nom de RAN-TAN-PLAN. Lors de sa 2ème apparition le nom RAN-TAN-PLAN des 1ères bulles devient RAN TAN PLAN

Enfin pour le titre de la série dont il est le héros à partir de 1987 les éditions LUCKY COMICS optent pour RANTANPLAN;

Pour cet article, je garderai le nom sous la forme RAN TAN PLAN (la plus souvent utilisée par son créateur René GOSCINNY). Ce qui ne change rien mais évitera les discussions sur l'appellation du personnage

RAN TAN PLAN, apparait dans la première planche de "Sur la Piste des DALTON".

Il est comme le souhaitait ses auteurs, le contre pied de RIN TIN TIN, le chien le plus intelligent du monde héros de films et de séries. RAN TAN PLAN est même plus stupide que son ombre.

 

 

Il appartient à l'administration pénitentiaire, et a pour maître, le gardien PAVLOV (en référence à Ivan PAVLOV et son fameux réflexe).

Dès sa première apparition, il dort à poings (pattes?) fermés devant le pénitencier qu'il est censé surveiller. Selon les gardes, il est "vif, brave, instinctif, courageux...mais n'a encore jamais eu l'occasion de le prouver".

 

Une autre de ses caractéristiques consiste à calculer la distance pour sauter dans les bras d'un personnage. Ses tentatives se soldent inlassablement par des échecs. Cela a pour effet de lui faire dire : « zut, trop court », ou bien « zut, trop long ».

 

 

Quand les DALTON s'évadent, il ne sent rien à cause d'un rhume des foins. Lancé à leur poursuite, il oublie sa mission dès qu'on lui lance un os.

Quand il retrouve les évadés, ce sera alors toujours par hasard.

Froussard, il se réfugie dans les jambes de LUCKY LUKE au moindre danger.

Corrompu de la babine, mauvais chasseur,

nageur médiocre,

 

 

toujours à coté de la plaque, il est aussi piètre physionomiste (dans l'album "Les DALTON se rachètent", il passe l'histoire à se souvenir de ce cow-boy au chapeau blanc et chemise jaune avant de reconnaitre...Jerry SPRING.

 

 

L'idiotie de RAN TAN PLAN est telle, qu'il peut chercher des heures à manger, à boire ou n'importe quoi demandé par Lucky Luke alors que l'objet tant recherché est pratiquement sous son nez.

 

 

En revanche, et paradoxalement, RAN TAN PLAN comprend et obéit aux ordres de MA DALTON même quand celle-ci n'est plus à proximité, ce qui rend la situation très comique et laisse souvent perplexe LUCKY LUKE (notamment dans "Les DALTON en Cavale"), car MA lui donne l'ordre de se coucher en criant « Couché ! » et RAN TAN PLAN s'exécute en disant : « Quand MA DALTON parle, les chiens écoutent. » Alors, il se couche par terre, et ne bouge plus,

 

 

et se laisse emmener par LUCKY LUKE, chez le docteur car il ne lui paraît pas en forme, et RAN TAN PLAN continue de rester couché.

 

 

Il a aussi une peur bleue du chat de Ma Dalton.

Dans "La Guérison des Dalton", après avoir assisté aux séances de thérapie que suivent les Dalton, il bénéficie brièvement d'une « crise d'intelligence » qui lui permet de venir en aide à LUCKY LUKE en trouvant la clef des menottes qui l'entravent.

 

 

Mais cet exercice est épuisant et sans lendemain

 

 

C'est sa candeur qui lui vaut outre les moqueries, une certaine affection de la part d'Averell DALTON heureux de trouver en lui un frère de bêtise et de gloutonnerie, bien que RAN TAN PLAN pense, à différentes reprises, qu'Averell est son père, son frère, etc.

 

 

 

Mais ce sont aussi et surtout des lecteurs qui lui vouent un profonde tendresse. Pour eux, il est le clown de la série, celui que l'on attend comme on attend l'Auguste du cirque et qui pousseront les auteurs à avoir le plaisir d'en faire un héros récurrent qui, honneur suprême, aura en 1973, un album à son nom: "L'Héritage de RAN TAN PLAN".

 

 

RAN TAN PLAN, véritable star à part entière sera aussi présent dans les films et séries télévisées et sera la vedette de la série annexe "RAN TAN PLAN" où il s'émancipera de LUCKY LUKE et consorts

 

 

RAN TAN PLAN? La preuve qu'un idiot peut faire un grande carrière!!!

 

 

Lire la suite

LUCKY LUKE 10ème partie: LES DALTON

24 Janvier 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

 

Certains lecteurs de cette série d'articles sur LUCKY LUKE attendaient celui ci (Je l'avais promis)

Si les DALTON évoquent les célèbres bandits que LUCKY LUKE reconduit régulièrement au pénitencier, il faut savoir qu'ils ont réellement existé


LES VRAIS DALTON

 

 

 

 

Robert (Bob), Gratton (Grat), William (Bill) et Emmett DALTON, connus sous le nom des frères DALTON ou comme la bande des DALTON, formaient un célèbre groupe de hors-la-loi qui a sévi dans l'Ouest américain entre 1890 et 1892, attaquant principalement des banques et des trains. La bande comprenait également des hommes n'appartenant pas à la fratrie.

Issus d'une famille de 15 enfants (10 garçons et 5 filles), une partie des frères dont certains ont porté l'étoile d'aide Marshall se tourne vers les trafics, attaques à main armée, etc...

La rumeur de leur méfaits enfle et même certaines attaques leurs sont attribuées alors qu'ils étaient dans d'autres régions, gonflant la psychose des DALTON.

Plus que jamais en cavale, Bob avait dans l'idée de faire plus fort que leurs cousins, les frères YOUNGER (bande à laquelle appartint un certain Jesse JAMES). Son plan était simple, il suffisait d'attaquer simultanément les 2 banques de COFFEYVILLE.

Ce fut un fiasco, trahis, Bob et Emmett tombent dans un piège pendant que Grat doit retarder sa fuite à cause de la minuterie du coffre.

Une fusillade s'engage et Bob et Grat sont tués avec 2 complices pendant qu'Emmett est gravement blessé.

 

 

 

 

Bill qui avait fondé son propre gang, bien qu'absent de COFFEYVILLE est abattu après l'attaque d'une banque au TEXAS perpétrée par une autre bande.

Devenus des icones, les frères DALTON, étaient des brigands qui bien que préparant soigneusement leurs coups, menaient des attaques qui ne leur rapportaient que de faibles butins. Ce qui fera dire à MORRIS "Finalement c'était des imbéciles qui m'ont inspiré"

LES FRERES DALTON

C'est en 1954 que Bob, Grat, Bill et Emmett apparaissent dans l'album "HORS LA LOI".

 

Et conformémént à la vérité, ils meurent à la fin de l'épisode après l'attaque de banques à COFFEYVILLE.

Si dans la version finale, on apprend leur mort à la vue de leurs tombes,

 

MORRIS à l'origine avait montré la mort de Bob, abattu par LUCKY LUKE.

 

Mais la censure de l'époques était passé par là.

 

Cet épisode de LUCKY LUKE aurait pu être anecdotique, si MORRIS n'avait eu le génie de leur donner une apparence graphique particulière: Visages identiques mais tailles différentes et échelonnées.

MORRIS admettra plus tard que leur mort avait été pour lui "une grosse gaffe"

GOSCINNY, nouveau scénariste de la série décide alors du retour des DALTON par le biais de leurs cousins.

LES COUSINS DALTON

Précisons d'abord que ce sont surtout les cousins DES DALTON, puisqu'ils sont frères et non cousins.

Ils font une brève apparition au sein d'un "jury" chargé de juger LUCKY LUKE dans "LUCKY CONTRE JOSS JAMON". Si les autres jurés (BILLY THE KID, Jesse JAMES, Calamity JANE) reviendront plus tard dans d'autres albums, ils sont ici méconnaissables alors que les DALTON reprennent le graphisme des premiers frères et qui sera pour toujours celui des célèbres DALTON de la B.D.

Dès l'album suivant, ils deviennent des vedettes à part entière dans l'album portant leur nom "Les Cousins DALTON". Peu à la hauteur de leurs cousins; ils deviendront progressivement des bandits redoutés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et cette fois, pas de dénouement tragique, les nouveaux DALTON finiront au pénitencier dont il ne cesseront de s'échapper.

Même physique que leurs prédécesseurs, même étalement de tailles, Tout est réuni pour que la saga des DALTON prenne vie.

Présentons les par ordre croissant de taille (si besoin en était):

JOE, apparemment l'ainé, le plus petit, le plus teigneux reconnu tacitement comme le chef par ses frères (même si parfois il est remis en question), il voue une haine sans limite à LUCKY LUKE qui aurait "descendu" ses cousins (ce qui accréditerait la version non édulcorée du dénouement de "Hors La Loi"

WILLIAM, même si GOSCINNY lui même se perd parfois dans l'ordre avec JACK, est reconnu comme le second et porte le prénom dont le diminutif est Bill (rappel à leurs prédécesseurs). Il entre dans une rivalité amoureuse avec JOE pour les beaux yeux de Luli CARABINE dans "DALTON CITY". Il semble être le seul des frères à savoir lire.

JACK, Le troisième. Comme WILLIAM son rôle est souvent effacé.

AVERELL, enfin, le plus grand, le plus stupide, et le plus gourmand (pour lui la grande question est "Quant est ce qu'on mange?". Il est aussi le seul dont la popularité égale voire dépasse celle de JOE chez les lecteurs. Autre signe de sa bêtise, il aime beaucoup RANTANPLAN, le seul être aussi stupide que lui. Il a parfois des éclairs de lucidité (en se posant la question de l'utilité de s'évader puisque chaque tentative est un échec.

Les fuites des DALTON les amèneront dans tous les états, dans toutes les situations et même à l'étranger (Canada dans "Les DALTON dans le blizzard"

 

ou au MEXIQUE dans "Tortillas pour les DALTON").

 

Ils seront à l'honneur dans 24 albums de LUCKY LUKE (à ce jour) sans compter leurs apparitions plus fugitives et les histoires courtes

 

La famille DALTON comprend d'autres membres:

MA DALTON la mère des bandits qui adore ses fils

PA DALTON, le mari de MA et le père de JOE, WILLIAM, JACK et AVERELL. Le père DALTON, qui fut un bandit comme ses fils, serait mort le jour où il voulut changer de technique pour ouvrir les coffres-forts en utilisant de la dynamite au lieu de ses outils. (Juste cité)

Jim DALTON, oncle des DALTON. Mentionné une fois par AVERELL dans l'album "La Guérison des Dalton" ; sa pendaison aurait donné lieu à un grand repas d'enterrement. (juste cité)

Marcel DALTON, frère de MA et oncle des DALTON. Le seul membre honnête de la famille Dalton. Il habite en SUISSE où il exerce la profession de banquier. Il est de la même taille qu'Averell DALTON, mais ses fonctions dans le monde des finances indiquent qu'il est beaucoup plus intelligent.

LUCKY LUKE sans les DALTON aurait il autant de succès?

Certes oui, puisqu'il a vécu de nombreuses aventures sans eux.

Mais la personnalité des personnages ajouté au comique de répétition est un des secrets de la recette du succès de la série

P.S: Je n'ai pu illustrer cet article avec la totalité des albums où apparaissent les DALTON et j'ai fait une petite sélection totalement aléatoire. 

Lire la suite

LUCKY LUKE 9ème partie: JOLLY JUMPER

16 Janvier 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

Que serait un cow-boy sans son fidèle cheval?

BLUTCH (les tuniques bleues) et sa complice ARABESQUE, JERRY SPRING a RUBY, RED DUST (COMANCHE) dompte PALOMINO, etc...

Sans leur fidèle monture, ils ne seraient que des Cow-boys solitaires.

 

Même le plus solitaire d'entre eux ne l'est jamais grâce à sa monture. C'est ainsi que LUCKY LUKE est inséparable de JOLLY JUMPER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JOLLY JUMPER est un superbe étalon blanc , à la crinière et la queue blonde (jaune même) et porte des taches sur la croupe, ce qui semble l'apparenter à la race des Apaloosa.

Il apparait dès la 1ère histoire de LUCKY LUKE mais n'est pas encore le cheval le plus rapide et le plus humain du monde. Discret, il laisse poliment la vedette à son cowboy de maître (même si sans lui, certaines situations resteraient désespérées).

 

 

 

 

 

 

 

 

S'il s'exprime dès l'album "La Mine d'Or de Dick DIGGER" (page 45, il dit "impayable ce cow boy"), il faudra attendre l'arrivée de GOSCINNY et l'album "Alerte aux Pieds Bleus" pour qu'il prenne a nouveau la parole et cette fois ci définitivement.

A partir de ce moment, il intervient dans les histoires, se révélant capable de penser, souvent mieux et plus vite que les autres.

Il sait compter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

écrire, pêcher,

 

 

 

 

 

 

défaire des nœuds, retirer sa selle, préparer le café, jouer aux échecs (et même tricher).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est aussi un acrobate, qui peut sauter à la corde,

 

 

 

 

 

 

 

 

marcher sur un fil tendu dans le vide

 

 

 

 

 

 

 

 

avec ou sans piano sur le dos ou traverser une rivière avec là encore un piano sur le dos...

 

 

 

 

Quand LUCKY LUKE arrive dans une ville et entre dans un saloon, JOLLY JUMPER s'installe sous une fenêtre au cas où son maître aurait besoin de s'échapper en urgence. Et si LUCKY se trompe de fenêtre, ce n'est pas la faute de son cheval qui galope malgré son fou rire.

 

 

 

 

 

 

Son érudition (il cite même Sully PRUD'HOMME) lui confère un regard hautain, voire méprisant et doté d'une bonne dose d'impertinence, il sait mettre en boite tous les personnages qui croisent son chemin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa forte personnalité le pousse à fréquemment exprimer son mécontentement.

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand il s'agit de poursuivre les DALTON, il semble être le seul à avoir compris que cette action n'est qu'une épisode qui se répètera sans cesse.

S'il est fidèle et obéissant à son maître, il ne manque jamais l'occasion de commenter et analyser les actions de son maître et il le fait souvent avec sagesse, sarcasmes et une pointe d'arrogance très "humaine"

Cheval de goût, il déteste l'avoine en grain et passe des heures chez le maréchal ferrant avant de trouver la bonne paire de fers

Il s'agace aussi de devoir s'encombrer parfois de RANTAN PLAN qu'il méprise et déteste, le qualifiant d'"erreur de la nature"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais sait on comment la monture et son cow-boy se sont rencontrés?

Pour cela, il faut lire le premier volume de KID LUCKY ou le jeune LUCKY fait connaissance d'un poulain orphelin lui aussi.

 

 

 

 

 

 

Capable de sauter très haut, il est alors surnommé "JOLLY JUMPER" (sauteur magnifique,  jovial, gai, joyeux).

 

 

 

 

 

 

 

On apprend aussi que du sang indien coule dans ses veines.

En tous cas, la saga ne serait pas ce qu'elle est sans lui ou avec un cheval quelconque.

Alors à l'occasion des 70 ans de LUCKY LUKE, je dis aussi '"Happy birthday, JOLLY JUMPER"

Lire la suite

LUCKY LUKE 8ème partie: L'AVENTURE CONTINUE

8 Janvier 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #LUCKY LUKE

La disparition de MORRIS aurait pu marquer la fin des aventures du cow boy solitaire.

Mais l'éditeur et les ayant droits de l'auteur, selon la volonté de celui ci ont poursuivi la saga.

MORRIS avait découvert ACHDE grâce à une planche dessinée par celui ci dans un album hommage au créateur de LUCKY LUKE

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dessinateur fait alors un essai sur la série RANTANPLAN sous forme de strips et fait à cette occasion la connaissance de Philippe OSTERMANN, le directeur éditorial de DARGAUD.

Un an après la mort de MORRIS, celui ci propose à ACHDE de reprendre LUCKY LUKE.

ACHDE fait un test sur un petit album en petit format à l'italienne sous le titre "Le Cuisinier Français"

 

 

 

 

 

ACHDE s'impose le style de la série entre "CALAMITY JANE" et "Le Fil Qui Chante" et le scénario est confié à l'humoriste-imitateur Laurent GERRA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GERRA met de côté l'esprit "méchant" de ses spectacles mais ne peut fournir plus d'un album tous les 2 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laurent GERRA se fera assister par Jacques PESSIS pour l'album "Les Tontons Flingueurs"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une seconde équipe est mise sur pied dès 2009 afin de favoriser des sorties d'albums plus rapprochées. Ainsi Tonino BENACQUISTA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et Daniel PENNAC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis plus récemment JUL, l'auteur de "SILEX and The City"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour marquer la différence avec les albums dessinés par MORRIS cette série parait sous le titre générique "Les Nouvelles aventures de LUCKY LUKE" avec une nouvelle numération

Lire la suite

BONNE ANNEE A TOUS

1 Janvier 2017 , Rédigé par PANSE Publié dans #divers

Tous mes voeux pour cette nouvelle année... et plein de bonnes BD

 

Lire la suite

DISPARITION DE GOTLIB

4 Décembre 2016 , Rédigé par PANSE Publié dans #divers

GOTLIB a disparu ce dimanche 4 décembre.

 

SI je dis "disparu" c'est parce qu'un artiste comme lui ne mourra jamais et continuera à travers ses albums, ses dessins dans le coeur des amoureux de la BD.

Et son esprit continuera d'inspirer de nombreux auteurs

 

Alors si on est tous un peu orphelins, je dis:

"SALUT, L'ARTISTE"

DISPARITION DE GOTLIB
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>